Rame, rameur

La nuit, la masse de nuages qui s’avance haut dans le ciel étouffe le tranquille golfe en contrebas d’une obscurité impénétrable. On peut y entendre le bruit des averses qui commencent et cessent brusquement, tantôt ici, tantôt là. Ces nuits nuageuses sont même devenues le lot quotidien des marins de toute la côte ouest deContinue reading “Rame, rameur”